who's on line ?

Nous avons 50 invités en ligne

logo-araaslanian
www.paradis.fr
(foto : Ara Aslanyan)

logo-book
la boutic

yukos
Mikhail Khodorkovsky

logo-vassili
Vassili Alexanian

Fils d'Ararat 2 PDF Imprimer Envoyer
նուր .. nour.. la grenade.. il melograno.. the pomegranate.. pume grenate.. malum granatum.. punicum malum.. punica granatum..

thème de l'exposition "Fils d'Ararat 2" : la grenade
organisée par l'association Chiche à la Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture (Marseille) du 20 au 26/10/2010
à travers ce fruit, les artistes ont présenté leurs visions de l'Arménie.

artistes
peinture Patrick Allard - Ahmed El Safi - Carmine Boccia - Annie Conrad - Patrizio De Biase - Maria Chiara Di Domenico - Ciro di Matteo - Jeannie Ecuer - Julien Flores - Simonetta Fontani - Cornelia Foster - Véronique Lancien - Bernadette Magnin - Jacqueline Marnat - Gabrielle Michel - Monique Muller - Jole Raimo - Serena Rossi - Timothée Talard
photographie Anna Finetti

poésie Jean Illel Maria Teresa Santalucia Scibona
mode Kevork Shadoyan
sculpture Maria Lucia Castro - Celina Spelta
musique Armen Chakmakian
scénographie
Fulvio Raffaele Mauriello & Ciro Di Matteo


merci à Julien Flores pour son article sur son blog : lien

ar-grenadini


La grenade, fruit défendu du paradis, est l’emblème de l’Arménie (nour) .
La grenade, un fruit austère à l'extérieur et si riche à l'intérieur ..

Noms communs : grenade, pomme grenade.

Nom scientifique : Punica granatum.
Famille :
punicacées.



ar-grenade9


l'origine du nom

ar-grenade14

Apparu d’abord sous le nom pume grenate en 1175, le terme « grenade » a fait son apparition dans la langue française en 1314.

Il vient du latin malum granatum qui signifie « fruit à petits grains ».

L’actuel nom latin punica vient de ce que les Romains appelaient également le fruit Punicum malum, littéralement « pomme punique », par allusion à l’ancienne Phénicie, où l’on entretenait de grands vergers de grenadiers.

"Madonna al melograno" by Alessandro Botticelli


Cette peinture (détrempe sur bois) a été réalisée en 1487.
Elle  est exposée à la Galerie des Offices de Florence.

La vierge Marie tient dans ses mains l'enfant Jésus et une grenade mûre et ouverte. Six enfants l'entourent.

Botticelli peindra ce "tondo" (composition de peinture réalisée sur un support de format rond ou à l'intérieur d'un disque) pour un tribunal florentin qui siégeait dans le palais de la Seigneurie.

ar-botticelli


Il est clair que la volonté de Botticelli est de nous suggérer une idée sans doute hérétique.

L'association des représentations de la Vierge Marie, de l'enfant Jésus, du symbole de fécondité, et d'Aphrodite déesse de la génération et de la vie universelle, a de quoi dérouter.

La suggestion de Botticelli annonçant une descendance est presque évidente. Ainsi la grenade mûre et ouverte que Marie et l'enfant Jésus prennent dans leurs mains symboliserait la fécondité, la génération universelle, l'immortalité et donc la descendance, leur descendance.

Dans l'Antiquité, la déesse Héra tenait une grenade dans la main droite, symbole de fertilité. La vierge Marie est également représentée dans la région de Paestum avec des grenades dans les mains.


ar-madonegrenade
la madone à la grenade


Les fondateurs grecs de Poseidonia (Paestum) ont consacré à Héra, la déesse-mère et la déesse de la mère-patrie un sanctuaire situé à l'embouchure de la vallée du " Sele", en Italie du sud.

ar-Jim_Phalen
by Jim Phalen


Dans la bible, si l’homme fut chassé de l’Eden c’est qu’il goûta au fruit de l’arbre de la connaissance. Eve mangea la pomme et en offrit à Adam.  Certains pensent que la pomme responsable de la déchéance de l’homme, serait en réalité une pomme grenade.

la grenade, des symboles

En hébreu, la grenade (rimon), évoque l'élévation (ram), mais aussi le prélèvement (térouma). C'est un symbole de fécondité, et aussi de l'unité du peuple, car les grains sont serrés entre eux.

La grenade est originaire du Moyen-Orient probablement d'Iran. Dans la mythologie grecque, le grenadier est le symbole d'Aphrodite et au Moyen-âge, il est un attribut de la Vierge ce qui est curieux pour un symbole de fécondité.
ar-grenade30

Ce fruit ornait également le bas des tuniques de Aaron et de ses fils qu'ils revêtaient avant d'entrer dans le sanctuaire, les pommes de grenades étaient alternées avec des clochettes.

La grenade est composée d'un corps presque rond de 12 à 15 cm de diamètre, formée d'une peau assez épaisse, carapace, d'un rouge pourpre orange, surmontée d'une couronne qui était la corolle de la fleur. Cette couronne à 6 pétales représente le Magen David, le sceau du Roi Salomon.

L'intérieur de la grenade est composé de plusieurs dizaines d'alvéoles, de loges, recouvertes d'une fine peau translucide.
Dans chaque alvéole; les grains s'y pressent sur 5 faces, le point d'attache à la pellicule mère, et la tête arrondie dégagée cela nous fait 7 faces par grain.

Du fait de ses nombreux arilles, elle est symbole d´amour, de fertilité et de prospérité dans la Grèce et la Rome antique, en Mésopotamie et même en Asie.

ar-grenade12
La grenade apparaît dans les trois grandes religions monothéistes : pour les chrétiens, elle est le symbole des perfections divines (il se pourrait même qu'Ève mangea une grenade, fruit de la connaissance, et non une pomme…) ; pour les musulmans, elle permet de lutter contre la haine et l´envie ; pour les hébreux loin de leur patrie, elle représente la Terre Divine.

ar-grenade13


A Java, elle est associée à certains rites accompagnant la grossesse.


ar-grenade11

Selon Shakespeare, c'est sous son feuillage que Roméo s'abrita pour chanter une sérénade à Juliette.

En Chine, la coutume veut qu'on offre une grenade aux nouveaux époux en guise de promesse d'une nombreuse descendance.

ar-alessiadelcre
by Alessia Delcré


Le prophète Mahomet pensait que la grenade chassait l'envie et la haine.

la grenade, attribut d'Aphrodite

Aphrodite était la déesse de la beauté et de l'amour, de la génération, de la mer et de la navigation, de la vie universelle. Elle sera assimilée à Vénus chez les Romains. Ses pouvoirs sont immenses : elle protège les mariages, favorise l'entente amoureuse des époux, féconde les foyers, préside aux naissances. Elle fertilise aussi les champs.

ar-grenade15

Elle peut être également redoutable, car elle symbolise la passion que rien n'arrête, qui rend fous d'amour ceux qu'elle veut perdre ; elle ravage même les unions légitimes, poussent les époux à l'adultère, favorise la fécondité des amours illégitimes et incite les mortels à toutes les voluptés et à tous les vices. Aphrodite est alors une déesse fatale, dont la ceinture magique donne à celui qui la porte un étrange pouvoir de désirs perpétuels.


ar-grenade27


Toutefois, ce caractère redoutable n'apparaît que chez la Vénus des Romains, identifiée avec Aphrodite.
La grenade, fruit aux nombreux pépins, symbole de la force féconde, lui est habituellement consacrée. C'est d'ailleurs avec la grenade qu'Aphrodite confectionnait des filtres d'amour.


ar-grenade28


la grenade, mythologie


Un autre drame sacré dans l’histoire de l’humanité, fut l’enlèvement de  Coré Perséphone (Proserpine) par Hadès (Pluton). La déesse fut enlevée par le dieu des  Enfers avec l’accord de son père Zeus, mais pas de celui de sa mère Déméter (Cérès) déesse de la terre, des moissons, de l’agriculture, de la fertilité, qui cherchait sa fille et ne la trouvant pas, rendit la terre infertile.
Plus rien ne poussait, Zeus demanda à son frère Hadès de rendre Perséphone à sa mère avant que l’humanité ne disparaisse, faute de pouvoir se nourrir.

ar-grenade22
Proserpina by Gabriele Rossetti

Pendant la période où Perséphone  est sur terre avec sa mère (printemps-été), Déméter en joie fait verdir et fleurir la nature mais lorsque   Perséphone se trouve  auprès de son époux aux Enfers, Déméter, dolente, effeuille les arbres et attriste le paysage. C’est l’explication que les Grecs archaïques ont développé pour expliquer le rythme des saisons.

Dans cette lecture, Perséphone est comparable à la graine plantée dans la terre, attendant la venue du soleil, la présence des beaux jours afin de germer.

Dans les deux mythes, ce qui les lient, en dehors du fait que les deux femmes auraient péché, est cette fameuse grenade, symbole vaginal.

ar-granad

L’Eglise fidèle à sa tradition transpose le symbolisme de la fécondité de la grenade sur le plan spirituel et en fait  le symbole des « perfections divines dans leurs effets innombrables  […] la rondeur du fruit comme expression de l’éternité divine, et la suavité du jus comme celle de la jouissance de l’âme aimante et connaissante. » [Saint Jean de la Croix.]

ar-DellaQuercia_Jacopo
Jacopo Della Quercia - Ferrara

la ville de Grenade (Granada)

Ce sont les Berbères (Maures) qui ont apporté le fruit en Europe et la ville espagnole de Grenade, fondée au Xe siècle, doit son nom à ce fruit aux mille vertus.

ar-granada


le fruit


Il s’agit en fait d’une grosse baie comprenant des pépins entourés individuellement d’une pulpe rouge (ces petites bourses gélatineuses se nomment "arilles", "chicchi" en italien).

ar-chicchi

La conservation est possible au réfrigérateur : quelques semaines, voire quelques mois. Le jus peut être conservé quelques jours.
Et au congélateur : les arilles frais se conservent un an. Garder les arilles séchés, entiers ou en poudre, dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière.


la grenade, symbole de santé par excellence

La grenade était censée guérir les maux de dents, car, tranchée, elle ressemble à une bouche où les dents seraient les graines. Mais c'est sans doute en raison de l'abondance de ses grains, que la grenade devint le symbole de la fécondité.

 

ar-primariedittetoscane
by Primarie Ditte Toscane


La grenade était appréciée des nomades. Protégée du dessèchement par sa peau épaisse et coriace, les caravanes pouvaient la transporter sur de longues distances et son jus désaltérant et nourricier était très apprécié. On retrouve sa trace dans des documents anciens.

ar-lorenzodicredi
Lorenzo di Credi

Hippocrate recommandait le jus de la grenade contre la fièvre et comme fortifiant contre la maladie.


ar-grenade24Les Romains connaissaient la grenade grâce aux Phéniciens qui l'apportaient de la Phénicie (Liban) à Rome, d'où son nom scientifique de Punica.


Aujourd´hui, la grenade est cultivée dans la plupart des pays du sud de l´Europe, en Asie, en Afrique et même en Amérique du Nord et Amérique du Sud. Outre le fait qu'elle soit devenue un fruit à la mode, la grenade suscite un intérêt de plus en plus grand pour les chercheurs.

Voici les dernières découvertes de chercheurs concernant ce fruit :

D'après une étude récente, la grenade est un des fruits possédant le plus d'antioxydants, parmi lesquels les flavonoïdes, les tannins et l'acide ellagique. Sa teneur en antioxydants est supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Rappelons que les antioxydants permettent de freiner le vieillissement, de lutter contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Consommez un quart de tasse par jour.




ar-grenade25
collection Richard Ginori

La consommation régulière de jus de grenade s´est avérée bénéfique dans la prévention de diverses maladies cardiovasculaires : réduction de lésions d'athérosclérose, amélioration de la circulation sanguine chez des patients atteints d´une maladie coronarienne, une diminution des taux sanguins de cholestérol total et de cholestérol-LDL, diminution de l´hypertension.

ar-ginori2
collection Richard Ginori


D'avantage d’antioxydants dans le jus ?
Même si les graines de grenade renferment une quantité élevée d’antioxydants, son jus en contient davantage. En effet, dans le fruit, les membranes blanches qui entourent les graines contiennent de grandes quantités de composés antioxydants. Au cours de la fabrication du jus, le fruit est pressé en entier : les antioxydants présents dans les membranes se retrouvent ainsi dans le jus. D’où un produit encore plus riche en antioxydants.

ar-grenade8


Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

D’après les résultats d’une étude, la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants, parmi une quarantaine de fruits analysés. Les principaux antioxydants retrouvés dans la grenade sont les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique. Les tannins confèrent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines, tandis que les anthocyanines lui donnent sa couleur rouge.

ar-grenade23

 

Dans une étude clinique effectuée chez des hommes en santé, la consommation quotidienne de 50 ml (près de ¼ tasse) de jus de grenade pendant deux semaines a permis d’augmenter de façon significative l’activité antioxydante totale du plasma, en protégeant ainsi le cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) contre l’oxydation.


ar-grenad

Toutefois, comme le démontrent les résultats d’une autre étude, cet effet ne serait peut-être pas directement attribuable aux antioxydants (polyphénols) contenus dans le jus, mais plutôt à certains de ses sous-produits formés par la microflore intestinale. Dans cette étude, les volontaires ont ingéré un litre de jus de grenade par jour pendant cinq jours. Les résultats ont notamment permis de démontrer qu’il existait une grande variation individuelle quant au taux d’absorption et au métabolisme de certains antioxydants du jus de grenade. Dans leur conclusion, les auteurs de l’article insistent sur le fait qu’il faut être prudent lorsqu’on extrapole chez l’humain des résultats portant sur l’activité antioxydante, obtenus in vitro.

la grenade, un bon fruit

Cuivre. La grenade est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

ar-grenade10

Acide pantothénique. La grenade est une source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’un coenzyme clé permettant à l’organisme d’utiliser de façon adéquate l’énergie issue des aliments ingérés. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

ar-grenade16


Vitamine B6. La grenade est une source de vitamine B6. La vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle collabore également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses.


ar-katherinerebak
Katherine Rebak


Vitamine C. La grenade est une source de vitamine C. Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.


la grenade, quelques conseils

Pour peler le fruit, couper d’abord une calotte autour de la couronne et enlever délicatement une partie de la membrane blanche du coeur en évitant d’abîmer les arilles. Découper ensuite l’écorce du fruit en quatre ou cinq sections. Introduire les pouces dans la cavité centrale et tirer délicatement vers l’extérieur pour détacher les sections. Enlever la membrane blanche, puis retourner le fruit de façon à ce que l’écorce se trouve à l’intérieur et que les arilles soient exposés. Mettre ensuite les sections à tremper dans de l’eau : les restes de membrane blanche remonteront à la surface et pourront être facilement éliminés.

ar-riso
riso al melograno


Éviter les casseroles en aluminium et les couteaux en acier ordinaire, qui ont pour effet de rendre le fruit plus amer.

Rien ne permet d’apprécier autant le jus de grenade que de le boire à même le fruit. Pour cela, avec la main, on roulera la grenade sur un plan de travail afin de briser les arilles. On fera ensuite un trou à l’extrémité du fruit et on aspirera le jus à l’aide d’une paille.

le grenadier

Aujourd’hui, le grenadier est cultivé dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales sèches de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie, de même qu’en Amérique, depuis la Californie jusqu’au Chili.

ar-grenadier


Longtemps ignorée par les consommateurs nord-américains, la grenade est en train de s’acquérir une excellente réputation auprès des gourmets, certains l’ayant qualifiée en 2004 de « fruit tendance » de l’année. À cette popularité culinaire s’ajoute l’intérêt qu’elle suscite chez les chercheurs, qui se penchent sur ses propriétés antioxydantes et sur le rôle qu’elle pourrait jouer dans la prévention de diverses maladies.

arayik
Arayig

Il existe de nombreuses variétés de grenadiers, qui produisent des fruits plus ou moins acides ou sucrés, gros ou petits, et dont la couleur de l’écorce varie du crème au rouge, mais sur nos marchés, on ne connaît pratiquement que la Wonderful, que l’on cultive à grande échelle en Californie.

ar-grenade17

 

 


Fiori di melograno by Mia Martini


Ceremonies by Armen Chakmakian


biyana-mahari
Biayna Mahari (Erevan)

biyana-mahari2
Biayna Mahari (Erevan)

ar-saghatelian
Samvel Saghatelyan (Los Angeles)


sirio-magnabosco

Sirio Magnabosco (Berlin)


gennaroparricelliGennaro Parricelli (Italia)